Retourner en haut de page
Confiance Bien-être Compétence Innovation
Actes de diagnostic Amniocenthèse Amniocenthèse

Amniocenthèse

Amniocenthèse maternité Sousse Tunisie

L'amniocentèse est un examen gynécologique qui peut être recommandé par votre médecin traitant à la suite d'un doute lors du dépistage à l’échographie. Des préoccupations héréditaires ou génétiques, poussent certains parents à choisir l'amniocentèse pour déterminer si des anomalies génétiques ou chromosomiques (par exemple une trisomie 21) peuvent être présents chez leur bébé.

Comment s'effectue l'amniocentèse?

Une échographie est utilisée comme guide pour déterminer un emplacement sûr pour que l'aiguille pénètre dans le sac amniotique dans lequel baigne le fœtus, de sorte qu'un échantillon de liquide puisse être prélevé en toute sécurité par l'aiguille. L'intervention prend environ 45 minutes, bien que la collecte de liquide prenne moins de cinq minutes.

Le liquide amniotique, composé en majorité d’eau et de sels minéraux, contient des cellules fœtales, il sera envoyé au laboratoire pour analyse. Les résultats peuvent prendre de quelques jours à quelques semaines pour être renvoyés.

explication Amniocenthèse Sousse Tunisie

Quand l'amniocentèse est-elle pratiquée?

L'amniocentèse est généralement réalisée entre 14 et 20 semaines d'aménorrhée. Certaines structures médicales peuvent pratiquer une amniocentèse dès 11 semaines.

L'amniocentèse peut être utilisée plus tard au troisième trimestre pour plusieurs raisons. Votre médecin peut recommander l'examen si vos membranes se sont rompues prématurément, afin d'évaluer les infections utérines. L'amniocentèse peut également aider à déterminer la gravité de l'anémie fœtale chez les bébés atteints de la maladie Rh (Un bébé atteint de maladie hémolytique Rh naîtra avec une jaunisse ou de l'anémie) et aider votre médecin à déterminer si le fœtus a besoin de transfusions sanguines vitales.

L'amniocentèse est parfois effectuée pour évaluer la maturité pulmonaire. Si tel est le cas, cela se fait peu de temps avant l'accouchement.

Que recherche l'examen d'amniocentèse?

L'examen d'amniocentèse permet de détecter plusieurs anomalies chez l’enfant :

  • L'amniocentèse détecte les anomalies chromosomiques, les anomalies biochimiques du tube neural et les anomalies génétiques. Le syndrome de Down ou trisomie 21 est l'anomalie chromosomique la plus courante. Les anomalies génétiques comprennent des troubles tels que la fibrose kystique. l'anomalie biochimique la plus courante du tube neural est le spina bifida.
  • L’amniocentèse est parfois utilisée à la fin de la grossesse pour évaluer si les poumons du bébé sont suffisamment matures pour que le bébé puisse respirer par lui-même.
  • L'amniocentèse permet également d'accéder à l'ADN pour les tests de paternité avant l'accouchement. L'ADN est collecté auprès du supposé père et est comparé à l'ADN obtenu du bébé lors de l'amniocentèse. Les résultats sont précis (99%) pour déterminer la paternité.

Toutefois, cet examen ne dépiste pas toutes les maladies possibles.

préparez votre examen d'amniocentèse

  • Le jour de l’examen, prenez une douche avant de venir.

  • Il n'est pas nécessaire d’être à jeun.

  • Ramenez les documents requis (ordonnance du médecin, carte d'identité, carte de mutuelle, carte d'assurance maladie, etc.)

Quels sont les risques et les effets secondaires pour la mère ou le bébé?

Bien que l'amniocentèse soit considérée comme un examen sûre pratiquée dans des conditions de sécurité optimales, elle présente néanmoins des risques minimes.

  • Risque de fausse couche estimé à moins 0.5% des cas examinées
  • Risque rare d'infection du liquide amniotique
  • Risque exceptionnel de blessure du fœtus par l’aiguille

La mère peut ressentir une douleur vive lorsque l'aiguille pénètre dans la peau et à nouveau lorsqu'elle pénètre dans l'utérus.

Après l'examen, la mère peut ressentir un tiraillement ou une sensation douloureuse, autour du site de ponction. Ces phénomènes sont sans gravité.

Dans les heures ou jours qui suivent l'examen , consultez en urgence en cas de :

  • Fièvre
  • Pertes vaginales de sang ou de sécrétions anormales
  • Contractions utérines